Installation du Parlement de Bretagne à Lanrodec le samedi 17 décembre 2016!

illustration-4

Après les premières élections du Parlement de Bretagne qui ont eu lieu le dimanche 27 novembre à Surzur, et où 33 candidats ont été élus comme parlementaires bretons, voici venir le moment de la cérémonie officielle de leur installation, où ils vont publiquement prêter serment. Cette journée historique va se dérouler le samedi 17 décembre 2016 chez Jo Baron, lieu-dit Kerguinerien, 22170 Lanrodec.
Ce lieu n’a pas été choisi au hasard, puisque Jo a été injustement poursuivi par la justice française pour un incendie de portique dont il n’était pas responsable. Il a été relaxé en appel à Rennes le 30 novembre 2016. Les bénéfices de cette journée lui seront reversés en signe de remerciement pour son accueil, ainsi qu’en solidarité pour ses frais de justice.

Après cette installation du Parlement et des Parlementaires chez Jo Baron, le Parlement de Bretagne sera nomade et se déplacera chaque mois et chaque séance dans un lieu d’accueil différent en Bretagne, afin d’aller à la rencontre des électeurs et de couvrir toute la Bretagne historique. L’installation des sièges, chaises ou bancs, se fait en cercles concentriques dans l’esprit de la Table Ronde arthurienne, le premier cercle étant réservé aux parlementaires, puis selon les places disponibles aux membres de KAD puis aux directeurs de commissions présents et aux électeurs. Cette installation géographique et concentrique des sièges se fait à l’aide d’une boussole, où on laisse quatre entrées aux quatre coins cardinaux, chacune ornée d’un pavillon national breton : au nord le Gwenn ha Du, à l’est le Plain d’hermines, au sud la Kroas Du, à l’ouest le pavillon de l’Amirauté bretonne. Un siège vide à Gwalarn (nord-ouest) sera orné d’un pavillon d’Anne de Bretagne, et personne ne pourra s’y asseoir… Là est le siège symbolique du parlementaire parfait, incorruptible et sans failles !

À Lanrodec le 17 décembre, l’accueil se fera dès le midi, où l’on pourra déjeuner (galettes saucisses et crêpes) en étant accompagné par la voix de Glenmor, notre barde national.
En cette journée hautement symbolique et historique, c’est notre façon de rendre hommage à ce grand réveilleur de la conscience bretonne. Cette journée exceptionnelle est ouverte à tous, journalistes et non-électeurs, contrairement aux futures séances de travail du Parlement de Bretagne, qui ne seront ouvertes qu’aux Bretons inscrits comme électeurs.

La cérémonie d’installation

La cérémonie d’installation du Parlement de Bretagne, dirigée par le président de l’association Kelc’h An Dael à l’origine de son réveil, va ensuite avoir lieu à partir de 14 h 30 jusqu’à 18 h 30 environ : les parlementaires élus vont prêter serment chacun à leur tour, entre  » sel et sucre «  de Bretagne, (Sel de Guérande (Armor) et Chouchen (Argoat)), face à 9 cierges blancs et noirs et à nos quatre pavillons nationaux, sur un authentique ouvrage de Bertrand d’Argentré, grand juriste et historien breton, l’édition de 1628 du « Commentaire des Coutumes de Bretagne ».
Après chaque serment, le parlementaire élu signe le Livre des Cycles Parlementaires et se voit remettre une écharpe parlementaire herminée noire et blanche. (Cette cérémonie pourra se refaire individuellement plus tard, pour les parlementaires absents le 17 décembre à Lanrodec.)

À suivre, parmi le premier tiers des mieux élus, ceux qui veulent postuler pour faire partie du triangle de présidence du Parlement de Bretagne, élu pour un an renouvelable, donnent leur nom. Un vote à bulletin secret a lieu entre parlementaires présents.
Le mieux élu des trois premiers a le choix entre la fonction de président(e) ; de vice-président(e) ou de second vice-président(e).
Le second mieux élu a le choix entre les deux fonctions disponibles.
Le troisième mieux élu reçoit la troisième fonction disponible. Le vote de présidence des deux années suivantes ne se fera plus dans le tiers des mieux élus mais entre les 33 parlementaires au complet.
Le triangle de présidence aura un rôle de représentation à l’extérieur et d’organisation à l’intérieur.
Les autres fonctions parlementaires, porte parole, secrétaires et toutes autres fonctions possibles selon le choix et la volonté des parlementaires, seront attribuées par le vote au cours de séances parlementaires suivantes.

Au cours de cette cérémonie d’installation, une fois que le triangle de présidence du Parlement est élu, leurs écharpes Parlementaires sont échangées contre des écharpes de Présidence à liseré(s) rouge(s).

La parole est alors donnée au nouveau et premier Président ou Présidente du Parlement de Bretagne, pour une petite allocution en son nom et celui du nouveau Parlement de Bretagne installé. Pour l’instant aucun parti pris politique n’est à développer dans cette allocution, et seules les premières séances de travail parlementaire donneront l’occasion de publier des engagements pris après discussions et votes.
Ensuite, si la wifi le permet, une présentation du site Internet spécial Parlement de Bretagne, avec ses forums et ses possibilités de votes internes pour faire fonctionner notre démocratie bretonne participative, sera faite par le webmaster.
A la fin de sa présentation, et quelques derniers mots pour clore la cérémonie, un « Bro Gozh » sera collectivement chanté par toute l’assemblée.
Place aux réjouissances à suivre, avec apéro et repas sur réservation pour les parlementaires, les électeurs et leurs conjoints.
Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur le fonctionnement du Parlement de Bretagne réveillé, mais tout cela fera l’objet d’autres communiqués à suivre. Juste déjà une petite précision nécessaire : le Parlement de Bretagne réveillé et nouvellement élu, ainsi que l’association Kelc’h An Dael qui en est à l’origine, sont totalement libres et non inféodés à aucune idéologie ou structure politique particulière, sans relation avec aucun groupuscule non élu et auto-proclamé sous différents vocables comme exécutif breton ou de Bretagne.
La seule raison d’être du Parlement de Bretagne est de servir la Bretagne et les intérêts du Peuple Breton, dans la création d’une véritable démocratie en Bretagne réunifiée.
Pour le Parlement de Bretagne, Dael Breizh,
Et pour Kelc’h An Dael, le 14 décembre 2016.

_____________________________________

Note rajoutée le 20 avril 2017: 
Après quelques mouvements dans le Parlement, voici à ce jour sa composition: 

Les 29 élus actuel du Parlement de Bretagne au premier cycle parlementaire breton 2017-2019 (par ordre électif originel):

1/ Corlay André: 1er Vice Président et Porte Parole.

2/ Le Goarnig Gwenn

3/ De Kermenguy Charles

4/ Gaultier Yann Kez: Président 

5/ Millasin Olivo Mary: 2 eme Vice présidente

6/ Vaucamp Roger

7/ Guillaume Michel

8 et 9/ ex aequos :

– Furon Jean Marc

– Le Deuff Per

10 et 11/ ex aequos :

– Josse Gilbert

– Moisan Gilles

12 et 13/ ex aequos:

– Daniel Per

– French Davy

14/ Le Bris Jonathan

15/ Fournier Pascale

16/ De Poulpiquet Jakez

17/ Le Corre Stéphane

18/ La Touche Jean-luc

19/ Haymel Rozenn: secrétaire

20 et 21/ ex aequos :

– Le Vaillant Françoise

– Sicsic jean-Clarles

22/ Trebaol William

23/ Perissel Jean-Philippe

24/ Dolu Karol

25/ Bourdelier Christophe

26/ Letoffe Emmanuel

27/ Le Roux Nicolas

28 et 29/ex aequos :

– De Gaudement Eric

– Seité Tanguy

Quelques communiqués précédents :

Résultat des premières élections nationales et parlementaires bretonnes !
(voir ABP 41338)

Le même article relayé par l’UNPO : (voir le site)

Élections du Parlement de Bretagne : retour à Surzur, retour vers le futur !
(voir ABP 41355)

Tous les autres communiqués sur le site de KAD :
(voir le site)

Share on Facebook6Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0Share on Tumblr0Email this to someone