Cercle du Parlement breton

KAD, Kelc’h an Dael, (Cercle du Parlement), est une association bretonne ouverte à tous les patriotes et démocrates bretons de gauche(s) comme de droite(s), qui acceptent que toute divergence d’opinion interne soit réglée par le vote souverain, dans le but d’œuvrer ensemble, en toute fraternité et convivialité, pour la création ou le réveil d’un Parlement de Bretagne.

KAD n’est pas un parti breton de plus, mais un lieu de rencontre et de coordination de tous les Bretons et partis bretons désireux de faire l’UNION!

KAD ne prétend pas être le Parlement de Bretagne, mais l’association logistique qui va, avec l’aide de toutes les bonnes volontés, mettre en place les conditions électives et démocratiques pour créer ce Parlement de Bretagne.

KAD, Kelc’h An Dael, est né d’une réunion à Quimper le 31 mars 2012, après la manifestation en faveur de la langue bretonne, de trente et un Bretons et Bretonnes d’horizons politiques différents, ayant en commun l’amour de leur pays, le désir ardent de le défendre et de lui redonner force et vigueur dans un Parlement Breton d’union nationale, lieu démocratique d’échange entre toutes les forces vives de l’Emsav. Deux autres réunions suivirent à Carhaix et à Pontivy, où l’ensemble des présents, membres des droites et gauches bretonnes ou non encartés, ont débattu en parfaite harmonie, sans aucun conflit ou écart de langage, conscient de l’intérêt primordial en jeu, et où toutes les décisions ont été prises à l’unanimité, dont celle de créer l’association KAD, Kelc’h An Dael, (Cercle du Parlement), association logistique pour la création d’un Parlement Breton. La déclaration a été faite le 2 mai à la sous-préfecture de Fougères, et est parue au journal officiel du 30 juin 2012 page 2889 au n° 675, avec pour objet : « Rassembler les Bretons dans une réflexion démocratique, organiser et coordonner les actions des personnes et des associations adhérentes ».

KAD, Kelc’h An Dael, est une association ouverte à tous les patriotes et militants bretons qui acceptent de signer la Charte de KAD en onze points donnée ci dessous. Un règlement intérieur est en cours de rédaction, quant à la procédure démocratique à appliquer pour constituer un Parlement Breton. La cotisation annuelle est de 20 euros, et un cv accompagné d’une lettre de motivation est demandé à chaque futur adhérent dont la cooptation est décidée en Conseil d’administration.

Charte de KAD, Kelc’h An Dael / Cercle du Parlement :

https://docs.google.com/viewer?url=http://www.parlementdebretagne.org/wp-content/uploads/karta_kad2.pdf&chrome=true

KAD va organiser des élections nationales Bretonnes en novembre 2016:

Ce sera là le premier pas décisif vers la (re)création ou le réveil du Parlement de Bretagne…

Share on Facebook26Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0Share on Tumblr0Email this to someone