Au sujet de la Breizh-manif et de la réunification !

Kastel Naoned

Depuis une quarantaine d’années, le Peuple Breton a pris pour habitude de se rendre à Nantes, cité des Ducs de Bretagne, pour réclamer la réintégration administrative de la Loire-Atlantique afin de reconstituer la Bretagne territoriale multi-séculaire.

La Réunification Administrative de la Bretagne est l’un des rares sujets qui fasse consensus, parce qu’elle répond à une logique culturelle, socio-économique, géographique et historique mondialement reconnue .

Ainsi toutes ces années, l’association Bretagne Réunie avait su rassembler le peuple breton, en lui donnant régulièrement rendez-vous en sa capitale Nantaise.

Le DAEL Breizh (Parlement de Bretagne) ne comptait évidemment pas déroger à la nouvelle édition 2017. Or, la Breizh Manif du 30 septembre 2017 fut annulée trois jours avant ce rendez-vous avec les Nantais.

Raison invoquée : des menaces proférées à l’encontre de Bretagne Réunie, menaces émanant de groupuscules extrêmes allant jusqu’à prévenir que ce rendez-vous serait exploité à des fins sans lien avec le souhait de la population bretonne et avec la réunification.

La sécurité non-assurée pour les participants cette année, la crainte d’incidents ou de débordements ne peuvent constituer des raisons suffisantes pour que soit annulée purement et simplement un rendez-vous qui appartient à tous !

Ces troubles ne pouvant en aucun cas survenir du rang des militants bretons.

Il appartient aux forces de l’ordre d’assumer la charge de leurs responsabilités face à ces éventuels troubles, conformément à ce que l’État français s’est engagé à faire en occupant la Bretagne.

À l’heure où des peuples voisins montrent leur unité, en Catalogne, en Écosse ou en Corse, le sentiment patriotique l’emporte sur toutes considérations partisanes.

La Bretagne n’en est pas encore là. Peut-elle encore se permettre d’être le jouet de quelques-uns ?

Non !… Sa survie dépend de notre capacité à nous unir avant qu’il ne soit trop tard.

Nous, Parlementaires Bretons, nous vous appelons solennellement à prendre conscience que seule l’union de toutes nos composantes permettra à Breizh de retrouver son intégrité !

Mettons-nous en mode RESISTANCE et faisons FRONT COMMUN !

Kentoc’h mervel eget bezañ saotret ! BEVET BREIZH !

Dael Breizh, 6/10/2017.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0Share on Tumblr0Email this to someone